Amy Bamba

Chanteuse

 

En 1985,  AMY BAMBA fait sa première apparition cathodique lors de l’émission culte de Feu Roger Fulgence KASSY, PODIUM. Elle est choriste au sein de l'orchestre REGGAE NEW SYSTEM, lauréat du concours et dirigé à l'époque par DONGUY (actuel chef d’orchestre de MEIWAY) et ABOU BASS (ex chef d’orchestre de ALPHA BLONDY). Puis, c’est le WOYA de François KONIAN qui l’accueille.


Consciente que seule l’excellence et le travail pourront lui ouvrir des portes, elle s’inscrit à l’INA aujourd’hui INSAAC, pour y peaufiner sa technique vocale. Entre-temps, elle bénéficie également des conseils avisés de ses frangins Haly BAMBA; arrangeur instrumentiste et Inza BAMBA, génie reconnu des grands STUDIOS de musique de films et de publicité aux USA.


Avec le SOLAR SYSTEM de la star ivoirienne de renommée mondiale, ALPHA BLONDY, elle se produira sur les plus grandes scènes aux quatre coins du monde.


Grâce à son talent, SYLLAR IBRAHIM, est le premier à lui donner l’occasion de faire son entrée en studio pour y déployer son art. Résultat : elle est sollicitée par de grosses pointures de la musique africaine et de classe internationale telles que MANU DIBANGO, ISMAEL LO, MEIWAY, RAY LEMA, OMAR PEN, LES FRERES TOURÉ KUNDA, MORY KANTÉ, FEU KANTÉ MANFILA etc.


Dans la même foulée, l’artiste participe aussi à la réalisation du dernier album du Guinéen SEKOUBA bambino et au projet en faveur du Mali en compagnie du duo composé du français MAXIME LE FORESTIER et du malien SALIF KEÏTA, dans une nouvelle version franco-bambara du célèbre titre du premier "Né quelque part" sorti en 1988.


Quant au MAESTRO BONCANA MAÏGA, il lui ouvre les portes de l’univers de la publicité en lui permettant d’ajouter sa voix à des films publicitaires.


Mais, après plus d’une vingtaine d’années d’expériences, elle décide de sauter le pas en réalisant sa propre œuvre. Intitulé "Première Cuisine", cet album est le condensé de tout ce qu’elle aura appris  et vécu de bien comme de moins bon tout au long  de ces années et de  cette riche carrière qui est la sienne.

Amy, qui a l’Afrique vissée au corps et dont la sève coule dans ses veines de façon viscérale malgré toutes ces années passées en Europe, a de même conçu cette œuvre à l’image de ce continent, de ces hommes et femmes qui le peuplent: beau, fort, tendre,  émouvant, puissant, humain, fertile et riche. Une Afrique complètement aux antipodes de ce miroir sombre, misérable ; cette terre des guerres, des enfants soldats, de la famine, des maladies.


Côté mélodies, "Première cuisine", voyage à travers des sonorités mandingues, ivoiriennes, africaines mais également occidentales car Amy, c’est aussi une enfant du monde.


Par ailleurs, Amy a été choisie pour la convention Peugeot-convention dirigée par le célébrissime JEAN-JACQUES GOLDMAN-parmi les plus grandes choristes de France, elle participe au tournage d’un film sorti en salles en Europe et diffusé sur les chaînes Canal+ puis en 1998 à une comédie musicale "Jeanne et le garçon formidable" avec comme actrice principale Virginie LEDOYEN, qui en 2000, sera propulsée au rang de star en donnant la réplique à Leonardo Di Caprio dans le film d'aventure "La Plage" de Danny Boyle. 


Reflet de l’artiste en tant que créatrice, mère, fille, l’album "Première cuisine", révèle une autre facette de la personnalité de cette femme forte mais si fragile, émouvante et généreuse en même temps.


Un produit, dont les maîtres d’œuvre sont les deux les plus talentueux arrangeurs de leur génération : Freddy ASSOGBAH et David TAYORAULT, et qui est à n’en point douter un véritable nectar à déguster sans modération aucune.
 

 

 

PHOTOS

 

 

VIDÉOS

 

 

MÉDIAS

 
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram